Le mot du Président face au Coronavirus.

Cher(e)s Président(e)s de clubs et cher(e)s ami(e)s Aikidokas.

Le monde, l’Europe et maintenant la France se trouvent face à une épidémie et (ou) à une pandémie qui se rapprochent dans certaines régions, dans certaines villes et maintenant proche de chez nous.

Ce Coronavirus, le Covid-19, nous vient de la ville de Wuhan en Chine. C’est un virus redoutable et virulent de par sa rapide transmission et propagation.

La problématique majeure c’est qu’il se transmet par les mains, les bisous, les postillons, et dans un air confiné lorsque les personnes se trouvent face à face, à moins d’un mètre ou en grand nombre.

La deuxième problématique est que nous n’en connaissons toujours pas la source, c’est-à-dire son étiologie et que nous n’avons pas encore le traitement spécifique adéquat, le vaccin ou un antidote.

Or, chers amis, notre discipline, l’aïkido, est d’autant plus exposée que nous travaillons en contact corps à corps, près de notre partenaire, dans nos dojos confinés, peu aérés en période hivernale et que nous remplissons tous les critères de facilitation de transmission virale en cas d’infection de l’un de nos stagiaires en club ou dans nos grands stages.

Aussi, dans cette période virale montante actuellement, de façon exponentielle, où beaucoup de personnes se côtoient en tous lieux, il faut rester vigilants et prudents.

En principe, les symptômes du Coronavirus apparaissent dans les 24 heures. Surveillez votre température, restez chez vous et, si besoin, appelez le SAMU.

Dans cette période exceptionnellement perturbée, je demande à chacun de faire preuve d’esprit civique et citoyen.Je demande à chacun de faire preuve de responsabilité solidaire.
Cette responsabilité doit être à la fois individuelle et collective pour protéger l’intégrité physique et de santé de chacun d’entre nous et de tous dans nos dojos et stages.

Cette requête doit se traduire concrètement par une prise de conscience de chacun et la mise en place de conseils simples à mettre en place avant nos cours ou nos stages.

Trois cas peuvent se présenter dans cette période de pandémie :

1/- Si vous n’êtes pas bien ou si vous êtes malade avec un peu de fièvre, si vous toussez, si vous vous sentez faible, si vous avez du mal à respirer, évitez d’aller en club ou en stage. Allez plutôt voir votre médecin traitant ou, en cas de doute, téléphonez au Numéro vert suivant : 0800 130 000 pour avis. Ne téléphonez au 15 que si c’est pour une urgence réelle.

2/- Si vous êtes dans une zone à risque de Coronavirus, si vous avez approché des personnes venant de pays, de régions ou de villes pandémiques, évitez d’aller en cours d’aïkido ou en stage. C’est plus prudent. Accordez-vous un délai, un temps d’observation et conformez-vous aux consignes médicales préconisées.

3/- Si vous êtes en forme et que vous ne rentrez pas dans les deux cas ci-dessus, alors vous pouvez aller en cours dans vos clubs ou en stage.

Dans ce troisième cas, et pour tous, il serait bon de vous laver les mains au savon ou de vous désinfecter avec un gel désinfectant ou une solution hydro alcoolique avant de pénétrer sur le tatami.

De même, durant cette période et jusqu’à nouvel ordre, il est conseillé d’éviter de se serrer la main, de se faire des bises, de tousser dans ses mains, de postillonner ou d’éternuer vers un partenaire.

Ces quelques conseils qui peuvent vous paraître simplistes, ridicules ou aberrants sont actuellement à suivre avec attention et sérieux pour éviter une propagation éventuelle de ce virus.

Si chacun fait cet effort responsable citoyen, nous éviterons bien des désagréments à chacun des autres membres de notre communauté aïkido et nous pourrons poursuivre nos stages avec beaucoup moins de risques pour chacun et pour tous.

Si chacun fait ce petit effort de bon sens en observant ces quelques règles d’ hygiène, nous pourrons poursuivre nos activités dans nos clubs et lors de nos stages sans trop de problème.

En tant que Président de ligue et en tant que thérapeute je me devais de relayer ces quelques commentaires à l’ensemble de nos amis aïkidokas à titre préventif et de réflexions.

Merci de votre lecture À très bientôt sur nos tatamis. Amicalement.

Raymond SOLANO. Président de la Ligue Occitanie d’aïkido et de Budo (FFAB). Président du Comité Inter-départemental Midi-Pyrénées d’aïkido et de Budo (FFAB).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.